space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Théorie/critique > Rencontres thématiques, séminaires de recherche, événements, résidences > Autres événements
space

Autres événements

 
Vendredi 14 novembre à 21h00

> Reading club
Performances de lecture/écriture dirigée par Annie Abrahams et Emmanuel Guez


Sur http://readingclub.fr

« QU’EST-CE QUE LE READING CLUB ? / WHAT IS THE READING CLUB ?
It is poetry because of its play with words and its semantics. De la poésie du code source. It reminded me of William Burroughs writings - the disconnections, the alterations, the cut outs and paste. Mashup, cut-up, écriture automatique, caviardage, dada, fluxus, surréalisme... Du collage pour ses effets d’emboîtement, de signification par association et de pluralité de voix, de la polyphonie libre... Une sorte de cadavre exquis ou cut-up parce que les liens entre les parties de textes sont ténues. Plutôt version corps exquis, le poème en prose, le carnet de terrain avec sa poétique où parfois le sens se dérobe. Une écriture vivante / living writing. More like a performance or coding than like "reading" and "annotating".
Improvisational troupe stand-up comedy... Performance art and collective writing at the very same level... De la glose, sauf que l’on « détruit » ici le texte-noyau en le réécrivant. Des manuscrits d’écrivain mille fois annotés, jusqu’à la disparition des premières traces d’écriture. »

Ce texte a été composé par Annie Abrahams et Emmanuel Guez avec les réponses de Lanfranco Aceti, Philippe Aigrain, Gaspard Bébié-Valerian, Sandra Bébié-Valérian, BridA (Tom Kerševan, Sendi Mango, Jurij Pavlica), Lucille Calmel, Ruth Catlow, Jennifer Chan, Curt Cloninger, Manuel Fadat, Jerome Fletcher, Pascale Gustin, Andrej Hravtin, Catherine Lenoble, Alessandro Ludovico, Antoine Moreau, Cornelia Sollfrank, Colette Tron, Renee Turner, Alexandra Saemmer, Alan Sondheim, Helen Varley Jamieson et Sophie Wahnich, à un questionnaire portant sur leur expérience du Reading Club.

Session Hors série à partir de « La révolution électronique » de William S Burroughs
Lecteurs et lectrices : Colette Tron, Frédérique Vargoz et Emmanuel Vergès

Connectez-vous le 14 novembre à 21h.
Vous pourrez ainsi y commenter la lecture/écriture et en discuter avec d’autres visiteurs en ligne.


Du 04 novembre au 06 décembre

> Projections de l’intégrale
(JPG) The cut-ups films de William Burroughs et Anthony Balch

A Seconde Nature, scène numérique
Horaires : du mercredi au samedi de 14h00 à 18h00

Dans le cadre de l’exposition Matière Cinéma, une exposition collective en 2 volets à Aix et Marseille sous le commissariat de Mathieu Vabre, avec les œuvres de W.S Burroughs, Wim Janssen, Davor Sanvincenti, Sam Burford, Julien Maire, Nicolas Maigret, Emilie Brout & Maxime Marion, Yannick Vallet, Alain Josseau.

Plus d’informations : http://www.secondenature.org/-Matiere-Cinema-.html

Entrée libre - Tout public

« Le cut-up consiste en l’utilisation du ‘copier-coller’ de morceaux de textes assemblés ensemble dans le but de faire naître de nouvelles significations. Dans le domaine cinématographique, les résultats se présentaient sous la forme d’une série de films courts réalisés avec Antony Balch entre la fin des années 50 et la fin des années 60. Et l’où nous pouvons par exemple, voir la Dreamachine, un dispositif mis au point par Brion Gysin et Ian Sommerville en 1960. Elle crée des effets stroboscopiques et permit à Balch et Burroughs de déconstruire et reconstruire la réalité. La Dreamachine représente le cinéma lui-même, la vision, à son état le plus pur. »
Extrait de « L’écran Nu » par Bruno Di Marino, traduction de L.Bardèche
space
<< retour au sommaire