space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Théorie/critique > Rencontres thématiques, séminaires de recherche, événements, résidences > Le peuple manque-t-il ? > « L’INCONSCIENT POLITIQUE », le récit comme acte socialement symbolique
space

« L’INCONSCIENT POLITIQUE », le récit comme acte socialement symbolique
Vendredi 11 mai, 19H00
Lieu : librairie l’Odeur du temps

 
du philosophe F. Jameson paru aux éditions Questions théoriques (2012)
Présentation de l’ouvrage par Olivier Quintyn, auteur et éditeur
(JPG) L’Inconscient politique est l’un des livres majeurs de la théorie littéraire et de la critique culturelle. Jameson y défend le primat de l’interprétation politique de la littérature, dans une opération de synthèse inédite : d’abord à l’intérieur de la tradition marxiste, puis au sein des études littéraires.
Pour comprendre les opérations de cet « inconscient politique », Jameson lit les récits comme des dispositifs complexes et décentrés, des champs de force où s’affrontent des discours narratifs, génériques et politiques hétérogènes. Leur enjeu est le destin de la collectivité : ce sont des actes socialement symboliques. Concevoir les nouvelles formes de pensée et de culture collectives est le défi théorique de Fredric Jameson.



— -

Fredric Jameson
Professeur à l’université de Duke en Caroline du Nord, il est l’un des maîtres de la théorie critique dans le monde anglo-saxon. Entre littérature comparée, philosophie politique et critique de la culture, son projet théorique est fondé sur une pratique historiographique et une philosophie de l’histoire singulières, réassemblant comme autant de séquences les éléments d’un « grand récit » possible de la postmodernité.

Olivier Quintyn
Il a enseigné l’esthétique et l’histoire de l’art à l’université de Rennes 2. Il publie des textes théoriques, diffuse des dossiers et « documents poétiques » à propos de la géopolitique internationale et pratique la performance intermédia. Il explore aussi le « noise digital » et joue avec des musiciens électroniques comme RudDe du groupe dDamage ou Komori. Il participe aux activités du label Rolax. Il est l’un des fondateurs des éditions Questions Théoriques.
Entrée libre
space
<< retour au sommaire