space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Théorie/critique > Rencontres thématiques, séminaires de recherche, événements, résidences > L’art à l’essai > Conférences croisées autour d’un New-York made in Kathy Acker, avec Sylvère Lotringer et Elisabeth Lebovici - 14/05/11
space

Conférences croisées autour d’un New-York made in Kathy Acker, avec Sylvère Lotringer et Elisabeth Lebovici - 14/05/11
Samedi 14 mai à 17h, galerie de la Friche

 
(GIF) Sur une proposition de Triangle France et dans le cadre de l’exposition
K.ACKER : THE OFFICE
RULING
‘N’
FREAKING


23 avril - 11 juin 2011, Friche Belle de Mai

Commissariat Dorothée Dupuis et Géraldine Gourbe

J’ÉCRIS. JE VEUX ÉCRIRE JE VEUX QUE MON ÉCRITURE N’AIT PAS DE SENS JE VEUX QUE MON ÉCRITURE SOIT STUPIDE. MAIS LE LANGAGE QUE J’UTILISE N’EST PAS CE QUE JE DÉSIRE ET FABRIQUE, C’EST CE QUI M’EST DONNÉ. LE LANGAGE EST TOUJOURS UNE COMMUNAUTÉ.
LE LANGAGE EST CE QUE JE SAIS ET C’EST MON CRI.

Kathy Acker, Don Quichotte, Éditions Laurence Viallet, 2010


— -


Elisabeth Lebovici
est historienne d’art, journaliste, critique d’art. Elle a écrit pendant quinze ans au service culture de Libération et a été rédactrice en chef de Beaux-Arts Magazine. Elle est l’auteure de nombreuses monographies (Annette Messager, Georges Tony Stoll, Valérie Mréjen....) et a coécrit avec l’historienne et militante féministe Catherine Gonnard, « Femmes artistes, artistes femmes, la création à Paris du XXe siècle à 2007 », Paris : Hazan, 2007. Elle codirige avec Patricia Falguières et Natasa Petresin-Bachelez le séminaire Something You Should Know à l’EHESS et poste des chroniques critiques énervées, impertinentes et défricheuses sur son blog Le Beau vice.



Sylvère Lotringer,
est un critique littéraire et un théoricien de la culture. Jeune contemporain de Gilles Deleuze, Félix Guattari, Jean Baudrillard, Paul Virilio et Michel Foucault, il est connu pour avoir diffusé la pensée de la French Theory auprès des mouvements littéraires, artistiques et architecturaux américains d’avant garde notamment par le biais de sa revue Sémiotexte, ainsi que pour ses interprétations de cette même French Theory dans le contexte du 21e siècle. Sylvère Lotringer est l’inventeur du concept d’« extrapolationisme », comme moyen de décrire les nouveaux paysages hyperboliques mondiaux conceptualisés par Baudrillard et Virilio. Son dernier ouvrage, « A Satiété » a été publié aux éditions Laurence Viallet en 2006.

space
<< retour au sommaire