space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Théorie/critique > Rencontres thématiques, séminaires de recherche, événements, résidences > L’art à l’essai > Jean-Paul Fourmentraux présente Art et internet et Anne Laforet présente Le net art au musée. Stratégies de conservation des œuvres en ligne - 08/03/11
space

Jean-Paul Fourmentraux présente Art et internet et Anne Laforet présente Le net art au musée. Stratégies de conservation des œuvres en ligne - 08/03/11
Mardi 8 mars à 18H30, ZINC, La Friche La Belle de Mai

 
Jean-Paul Fourmentraux présente « Art et internet », nouvelle édition CNRS éditions, 2010

(JPG) Depuis le milieu des années 1990, Internet bouscule les formes de création et de diffusion de l’art contemporain. Dans le même temps, le « travail artistique », plus collectif et interdisciplinaire, préfigure de nouveaux usages de l’Internet. Cet ouvrage analyse les dynamiques et tensions de cette articulation de la recherche technologique et de l’innovation artistique. Il examine les modalités d’émergence d’un monde de l’art centré sur l’Internet, ainsi que l’institution de nouvelles conventions de travail et d’échange culturel. Le Net art place en effet l’œuvre d’art au coeur d’une négociation entre artistes, informaticiens, dispositifs techniques et publics amateurs. Le suivi de la conception, de la disposition et de l’exposition du Net art permet ici de voir se constituer des projets à dimensions multiples - programmes, interfaces, images, dispositifs - dont les enjeux relationnels et collaboratifs renouvellent les manières de « faire œuvre » à l’ère des médias praticables.


Anne Laforet présente « Le net art au musée. Stratégies de conservation des oeuvres en ligne » éditions Questions théoriques, collection L>P, 2011

(JPG) Les oeuvres de net art, la création artistique par et pour Internet, rejoignent depuis quelques années les collections de musée. N’étant œuvres que lorsqu’elles sont en ligne et activées par les visiteurs de leurs dispositifs, elles rendent complexe leur conservation. Cet ouvrage aborde la conservation à travers une approche prenant en compte la matérialité des œuvres et la façon dont la conservation dialogue avec les autres fonctions du musée. On pose également la question de la notation, c’est-à-dire la façon de décrire l’œuvre afin de la reproduire, et ce même lorsque son environnement technologique sera obsolète : émulation, migration, partition, ré-interprétation, auto-archivage, archivage automatique, etc. Le livre propose une stratégie de conservation hybride, celle d’un "musée archéologique".


Les présentations feront l’objet d’une discussion entre les auteurs.


— -


Anne Laforet est chercheure et critique. Elle est docteur en sciences de l’information et de la communication de l’université d’Avignon. Son champ de recherche actuel est la conservation des arts numériques, en particulier le net art. Elle écrit sur l’art et les cultures électroniques, entre autres, pour le site Poptronics. Site web : htpp ://www.sakasama.net/

Jean-Paul Fourmentraux est Sociologue, Maître de Conférences à l’Université de Lille 3, UFR Arts et Culture. Il est chercheur associé au Centre d’Études Sociologiques et Politiques Raymond Aron, École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris (EHESS). Il mène aujourd’hui des recherches comparatives sur les interfaces entre production artistique, recherche-développement et innovation technique. Il est l’auteur de « Art et Internet. Les nouvelles figures de la création » aux CNRS Éditions, Paris, 2005, 2010. Page Web : http://cespra.ehess.fr/document.php ?id=80
space
<< retour au sommaire