space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Théorie/critique > Rencontres thématiques, séminaires de recherche, événements, résidences > Pasolini, la force scandaleuse du passé
space
Pasolini, la force scandaleuse du passé
 
space  
« Je suis une force du Passé.
À la tradition seule va mon amour.
Je viens des ruines, des églises,
des rétables, des bourgs
abandonnés sur les Appennins ou les Préalpes,
là où ont vécu mes frères.
J’erre sur la Tuscolane comme un fou,
sur l’Appienne comme un chien sans maître.
Ou je regarde les crépuscules, les matins
sur Rome, la Ciociaria, l’univers,
tels les premiers actes de l’Après-Histoire
auxquels j’assiste, par privilège d’état-civil,
du bord extrême d’un âge
enseveli. Monstrueux est l’homme né
des entrailles d’une femme morte.
Et moi, foetus adulte, plus moderne
que tous les modernes, je rôde
en quête de frères qui ne sont plus. »

PIER PAOLO PASOLINI
[Poésie mondaine in Poesia in forma di rosa, Garzanti, Milano 1964]
Du 14 mai au 8 juillet 2013 à Marseille
Un événement organisé par Alphabetville, le cipM, le FIDMarseille et l’INA Méditerranée.
En coproduction avec Marseille Provence 2013
Et en partenariat avec la Cinémathèque de Bologne, la RAI, la Cinémathèque Française, Agnes b.,...
En coproduction avec Marseille Provence 2013, Alphabetville, le cipM, le FIDMarseille et l’INA Méditerranée se fédèrent autour de l’œuvre de Pier Paolo Pasolini.
Généreuse, protéiforme (poète, romancier, dramaturge, essayiste, polémiste, chroniqueur, cinéaste, peintre), cette œuvre se revendique ancrée dans son époque et dans cette Italie dont Pasolini avait à cœur de rappeler les larges confins méditerranéens jusqu’en Palestine - voire en Afrique.
Cette œuvre, Pasolini la revendiquait aussi bien d’hier, « force scandaleuse du passé », à revisiter la mythologie grecque (Médée, Oedipe), la littérature arabe (Les Mille et une nuits) ou européenne (Boccace, Chaucer), sans omettre, fil constant, l’héritage des Evangiles.
Cette œuvre, il nous revient de la redécouvrir, l’affirmant d’aujourd’hui, et d’ici.
Au travers d’un programme ambitieux de mai à juillet 2013, fait d’exposition, d’une rétrospective des films, incluant la présentation d’archives, de lectures, de tables rondes, la vivacité, la singularité, et l’actualité de l’œuvre de Pier Paolo Pasolini seront célébrés.

> Programme détaillé





Quelques mots sur Pier Paolo Pasolini

Né en 1922 à Bologne et mort assassiné à Rome, plus précisément sur la plage d’Ostie, en 1975, Pier Paolo Pasolini a été romancier, poète, auteur dramatique, chroniqueur, critique, réalisateur, cela dans un engagement enragé tout au long de sa vie et de sa carrière, et qui lui valut peut-être aussi sa mort.

La vie et l’œuvre de Pasolini demeurent aussi emblématiques que problématiques, et n’ont jamais cessé de générer des commentaires. De nos jours encore des réflexions, des interrogations, des admirations, des contradictions se manifestent chez des intellectuels et des artistes par de récents écrits ou documents filmiques : intérêt démontrant ainsi la vivacité et la singularité de sa démarche, tout comme sa démesure.

 

 

 
space