space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Théorie/critique > Rencontres thématiques, séminaires de recherche, événements, résidences > Pasolini, la force scandaleuse du passé > Programme détaillé > CONFÉRENCES, RENCONTRES, TABLES RONDES, LECTURES, ÉVÉNEMENTS
space
CONFÉRENCES, RENCONTRES, TABLES RONDES, LECTURES, ÉVÉNEMENTS
 
Samedi 25 mai à 17h à la Cinémathèque de Marseille

CONFÉRENCE
de JEAN-PAUL CURNIER
« Abjuration ? Portées politique, esthétique, artistique »

Philosophe, il est aussi l’auteur de nombreux textes d’essai sur l’actualité, l’image, l’esthétique, les media. Auteur également d’ouvrages littéraires, de pièces pour le théâtre et pour la danse, de films et d’installations vidéo. À l’occasion du trentième anniversaire de la mort de Pasolini, Jean-Paul Curnier a dirigé le numéro de la revue Lignes qui lui est consacré.



Mardi 28 mai à 19h au cipM

CONFÉRENCE
de FLAVIANO PISANELLI
« Pasolini : les héritages d’un maître sans école »

Flaviano Pisanelli est maître de conférences en langue et littérature italiennes à l’Université Paul Valéry - Montpellier 3, poète et traducteur, notamment de Pasolini. Ses publications portent sur l’œuvre littéraire et cinématographique de Pier Paolo Pasolini.

Mercredi 29 mai à 19h30 à Montevideo

SOIRÉE PASOLINI
Lecture de textes choisis par Hubert Colas dans le cadre des Mercredis de Montévidéo.
Rencontre et échange autour de la dramaturgie de Pier Paolo Pasolini.

Auteur et metteur en scène, directeur artistique de Montevideo à Marseille, ainsi que du festival des écritures contemporaines Actoral. Par son approche sans cesse renouvelée des textes, Hubert Colas célèbre l’écriture théâtrale dans toute sa diversité.

Jeudi 6 juin à 20h30 à la Villa Méditerranée

PERFORMANCE
PASOLINI PA* PALESTINE, Un Making-of
Création par le collectif Ildi ! eldi d’après le film Pasolini Pa* Palestine d’Ayreen Anastas

Entrée : 5/10/15 €

1964 : Parti en quête de sites de tournage pour L’Évangile selon Saint Matthieu, le réalisateur italien Pier Paolo Pasolini parcourt la Terre sainte. Le matériel tourné deviendra Repérages en Palestine. En 2003, la cinéaste d’origine palestienne Ayreen Anastas refait le même parcours, pas à pas, plan par plan. En 2013 le collectif Ildi !eldi s’empare de ces matériaux cinématographiques et en propose un making of à sa façon : plein de surprises.

Précédée de la projection de « Repérages en Palestine » de Pier Paolo Pasolini
Italie, 1965, N&B, 35 mm,
VO Italien ST FR,
55’
Pasolini revisite les lieux saints et interroge leurs habitants.

Vendredi 7 juin à 19h au cipM

TABLE RONDE : POÉTIQUE DE PASOLINI
Avec :
-  René de Ceccatty, écrivain, traducteur de Pasolini, a publié de nombreux récits et romans, et des essais sur Violette Leduc, Sibilla Aleramo, Maria Callas, Moravia, Leopardi... et enfin Pasolini (Gallimard, folio biographie, 2005).
-  Philippe Di Méo, écrivain, poète, traducteur. Il a traduit de nombreux livres de Pasolini (notamment aux Lettres nouvelles en 1979 : La nouvelle jeunesse, poèmes frioulans) ainsi que des anthologies (chez Textuel) et des essais qui lui ont été consacrés.
-  José Guidi est le traducteur du Poésie/Gallimard consacré à Pasolini, Poésies 1953-1964 (première édition1972), et de Théorème (première édition Gallimard, 1978). Toujours chez Gallimard, il a également traduit Carlo Villa (1969) et participé à L’Anthologie bilingue de la poésie italienne (1994).

Samedi 8 juin à 16h à la Friche La Belle de Mai

LECTURE de C. de P.P Pasolini
par Stanislas NORDEY

Comédien et metteur en scène, Stanislas Nordey a été artiste associé au Théâtre Nanterre-Amandiers, directeur du Théâtre Gérard Philipe, directeur pédagogique de l’école supérieure du Théâtre national de Bretagne, et est artiste associé à l’édition 2013 du festival d’Avignon.
Exerçant l’art du théâtre et de l’opéra, il a reçu en 2008 le Laurence Olivier Awards pour la mise en scène de Pelleas et Mélisande. Il a créé plusieurs pièces à partir de textes de Pasolini (Bête de style, Pylade, Porcherie, Orgie), contribuant aussi à réintroduire son théâtre en France.


Jeudi 13 juin à 19h à la librairie l’Odeur du temps

RENCONTRE
avec HERVÉ JOUBERT-LAURENCIN

Hervé Joubert-Laurencin est Professeur d’esthétique et d’histoire du cinéma à l’université de Paris Ouest Nanterre. Il contribue depuis vingt-cinq ans à traduire et à faire connaître en France l’œuvre cinématographique, politique, poétique et théâtrale de Pasolini.
Il travaille actuellement sur les écrits suscités par le cinéma (notamment les œuvres occultées ou oubliées d’André Bazin et d’André Martin), le cinéma d’animation et l’archéologie de la mutation numérique des images. Il présentera sa monographie de Salò ou les 120 journées de Sodome, Paris, 2012.
Précédemment : monographie de référence sur Pasolini : Pasolini Portrait du poète en cinéaste (Editions des Cahiers du cinéma : 1995, édition italienne augmentée en préparation), suivie de : Le dernier poète expressionniste. Ecrits sur Pasolini (Les Solitaires intempestifs, Besançon, 2005) ; ouvrage théorique sur la place du cinéma d’animation : La lettre volante. Quatre essais sur le cinéma d’animation (Presses de la Sorbonne nouvelle, Paris, 1997).

Vendredi 14 juin à 19h au cipM

TABLE RONDE : PASOLINI POLITIQUE
Avec :
-  Jean Duflot, écrivain et journaliste, a collaboré aux revues Communita, l’Espresso, Jeune Afrique, Révolution Africaine, Politique hebdo, Temps Modernes... Parmi ses nombreux ouvrages, il a rassemblé ses entretiens avec Pasolini (réalisés en deux temps, 1969 et 1975), aux éditions Gutenberg (2007), et tout récemment : Pier Paolo Pasolini mort ou vif (À plus d’un titre, 2013).
-  Giorgio Passerone, chercheur à l’université de Lille 3, Membre du Centre d’Étude Cecille, civilisations et littératures étrangères, a publié de nombreux essais et articles sur Dante, Vittorini, Pasolini... et notamment Passages pasoliniens, en collaboration avec René Schérer (Presses Universitaires du Septentrion, Lille, 2006).

Dimanche 23 juin à partir de 21h à la Friche Belle de Mai

LECTURES
Par :
-  Hubert Colas (sous réserve de confirmation), metteur en scène et dramaturge, fondateur de Montévidéo.
-  Olivier Maltinti a mis en scène Sonetto per Ninetto, Plan séquence Rome, Un chantier du sacré, un sacré chantier.
-  Christophe Marchand-Kiss, auteur et traducteur, a traduit et publié des textes de Pasolini aux éditions Textuel.

ÉCOUTES
-  Fictions radiophoniques choisies dans les archives de l’Ina : Qui je suis, de Pier Paolo Pasolini, lu par Pierre Clémenti ; Porno Teo kolossal, de Pier Paolo Pasolini, lu par Jeanne Moreau.
-  Enregistrements sonores : lectures de ses poèmes par Pier Paolo Pasolini.

Jeudi 27 juin à la Cinémathèque de Marseille

CONFÉRENCE
de GEORGES DIDI-HUBERMAN
« Film, essai, poème. À propos de La Rabbia de Pasolini »

Philosophe et historien de l’art, il enseigne à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris). Il a publié une quarantaine d’ouvrages sur l’histoire et la théorie des images, notamment : Écorces (Minuit, 2011) ; Peuples exposés, peuples figurants. L’Œil de l’histoire, 4 (Minuit, 2012) ; Sur le fil et Blancs soucis (Minuit, 2013).



Projection de LA RAGE
La Rabbia
Italie, 1963,
Couleur et N&B, 35 mm,
VO Italien ST FR,
76’

Gastone Ferranti, producteur d’actualités cinématographiques, décide de valoriser son fonds d’archives en demandant à Pasolini, alors écrivain connu et cinéaste débutant, de réaliser un film documentaire à partir de ses images.
« Pour témoigner de la présence d’un monde qui, contrairement au monde bourgeois, possède profondément la réalité. La réalité, c’est-à-dire un véritable amour pour la tradition que seule la révolution peut donner. » PPP

Pendant le FID Marseille, date à déterminer

Rencontres et échanges autour de l’œuvre de Pier Paolo Pasolini avec Stéphane Bouquet.
Tables rondes avec des invités (en cours)
Stéphane Bouquet est un écrivain, scénariste et critique de cinéma français né à Paris en 1968. Il a publié quatre livres de poésie et un récit chez Champ Vallon (Dans l’année de cet âge, 2001 ; Un monde existe, 2002 ; Le Mot frère, 2005 ; Un peuple, 2007 ; Nos amériques, 2010) ainsi qu’une traduction du poète américain Robert Creeley, Le Sortilège, aux éditions Nous. Il a été critique littéraire sur Libération, critique aux Cahiers du cinéma, collaborateur auprès du Monde. Pensionnaire à la Villa Médicis en 2002/2003.
space
<< retour au sommaire