space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Théorie/critique > Rencontres thématiques, séminaires de recherche, événements, résidences > Les écrits du numérique #1
space

Les écrits du numérique #1
Création littéraire et édition numériques

 

Le livre et les métiers de l’écrit se trouvent actuellement confrontés à une profonde mutation, la technologie numérique se développant et s’appliquant maintenant largement à ce secteur, en réformant les modes de fonctionnement, de la création à la diffusion.

Ces « métamorphoses » sont une réalité liée aux transformations technologiques, nombreuses et rapides, elles-mêmes induisant des révolutions culturelles, puissent-elles être tantôt visibles tantôt imperceptibles. Pratiquer écriture et lecture numérique par les chemins de la création serait un défi plus qu’esthétique face aux formats induits par l’histoire des medias, de la technique, de la connaissance et de l’habitus.

« Après le livre », selon François Bon, et avec les multiples et divers nouveaux medias et objets techniques numériques, les arts de l’écrit et l’éditorialisation prêtent à se réinventer, à transformer les appellations, à générer des poétiques.

Et à ouvrir des espaces intermedia.

Alphabetville et La Marelle ont choisi de proposer une journée pour observer les pratiques, les formes et les objets et échanger autour de la création littéraire et l’édition numériques avec les auteurs, designers, développeurs et éditeurs qui en expérimentent aujourd’hui les possibilités, avec, et même par delà, les applications dédiées et les circuits de l’écriture et de la littérature.

Cette journée est réalisée en résonance avec le colloque « Les métamorphoses numérique du livre III » de l’Agence régionale du livre d’Aix-en-Provence (26 et 27 novembre, Cité du Livre).


-----

Programme de la journée

-  10h00 : Accueil du public, introduction

-  10h30 : Présentations de créations et de projets d’auteurs, discussion

> Anne Savelli/ Pierre Ménard

Actuellement en résidence à La Marelle, villa des auteurs à la Friche

Anne Savelli utilise de multiples supports d’écriture. Ainsi Fenêtres/Open space, journal d’un trajet de métro aérien, est couplé à un blog et Cowboy Junkies / The Trinity Session, consacré à un groupe de rock, est comme la bande-son de Franck, un roman-portrait de jeune homme par lieux, lui-même est associé à un site, Dans la ville haute...
Sans compter le livre numérique Des Oloé. Espaces élastiques Où Lire Où Ecrire, éditions D-Fiction

http://www.editions-d-fiction.com/des-oloe-espaces-elastiques-ou-lire-ou-ecrire/

Elle a participé aux “48h Chrono” de la Friche Belle de Mai pour un projet d’écriture en dialogue avec Pierre Ménard, autre auteur passionné par les nouvelles formes d’écriture, intitulé Laisse venir, un itinéraire virtuel puis réel de Paris à Marseille.

Philippe Diaz (alias Pierre Ménard) est un auteur très investi dans le champ de l’écriture et de l’édition numériques. Bibliothécaire à la médiathèque de l’Astrolabe à Melun, il enseigne à Sciences Po Paris et anime régulièrement des ateliers d’écriture et de création multimédia. Fondateur du site liminaire, il participe au comité éditorial de Publie.net et y anime depuis 2008 la revue de création : d’ici là. Il a publié aux éditions Actes Sud junior, Le Quartanier , Léo Scheer, Vents d’ailleurs, et plusieurs ouvrages numériques chez Publie.net dont Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture.

http://www.cipmarseille.com/auteur_fiche.php ?id=1653
http://www.publie.net/fr/list/collection-487-d-ici-là-revue/page/1/date
http://www.liminaire.fr/


> Cécile Portier, auteur, créatrice de Petite racine

Cécile Portier a occupé différents postes au ministère de la Culture et travaille actuellement à la Bibliothèque Nationale de France. Parallèlement, elle mène une activité d’écriture, a écrit deux récits et des textes courts dans différentes revues littéraires. Elle tient un blog, www.petiteracine.net, où, à travers différents projets conçus comme des chroniques où images et textes se répondent, elle s’attache à explorer comment s’articulent aujourd’hui le social et l’intime. Elle travaille aujourd’hui à un projet « d’écriture augmentée » visant à interroger par la fiction la mise en données croissante du réel et de nos vies. Ce projet en triptyque a connu déjà deux réalisations : Simple Appareil ®, striptease d’une femme par les chiffres, Traque traces, fiction collective d’un peuple statistique. Le dernier volet est en cours de réalisation : Étant donnée, tentative de recollection par les traces numériques de la vie d’une femme amnésique.

http://petiteracine.net/wordpress/


> Pascale Cassagnau

Historienne d’art, théoricienne du cinéma, essayiste, chargée des fonds audiovisuels du CNAP, elle a signé avec Intempestif, indépendant, fragile - Marguerite Duras et le cinéma d’art contemporain le premier livre numérique des éditions Les presses du réel. Un essai sur un cinéma qui vise à mettre en perspective les voisinages féconds entre l’œuvre filmique de Marguerite Duras et celles de vidéastes-cinéastes d’une jeune génération.

http://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php ?id=2315

Elle prépare avec le réalisateur thaïlandais primé à Cannes Apichatpong Weerasethakul, un nouvel ouvrage spécifiquement numérique, interactif et multimédia, et dont le cœur sera un texte théorique, accompagné de créations originales du cinéaste.
En préparation aux éditions Manuella.

Présentations suivies d’un échange avec le public

-  12h30 : Pause

-  14h00 : Présentations de plateformes éditoriales, échanges

> Publie.net par Pierre Ménard

François Bon, écrivain, est le fondateur du site Publie.net, qui est aussi une coopérative d’auteurs pour la littérature numérique. Il est l’auteur de « Après le livre ».
Les initiatives de l’écrivain François Bon telles le Tiers livre et Publie.net font office de pionniers dans le domaine de l’édition numérique, que ce soit par les formes, les intentions ou l’économie. Le développement de Publie.net en est la preuve même, et si le numérique demeure corollaire du format livre, l’évolution du métier d’écrivain et l’histoire de la littérature n’en sont pas moins prise en compte. Ceux-ci ont d’ailleurs fait l’objet d’un ouvrage important de François Bon : Après le livre.

Pierre Ménard dirige et anime la revue numérique d’Ici là sur Publie.net.

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814504103/apres-le-livre
http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Bon
http://www.tierslivre.net/bio.html
http://www.publie.net/

> Editions Volumique par Bertrand Duplat, co-fondateur des éditions Volumique

Le développement éditorial est ici soutenu par une réflexion sur la comparaison entre papier et numérique. Le design est une fonction et une forme qui composent un objet original. Le développement informatique accompagne une recherche sur l’écrit, le livre et la lecture à l’ère des technologies numériques.
Chaque projet explore une facette de cette union du papier et de l’ordinateur.

http://www.volumique.com/fr/

Co-créateur avec Etienne Mineur des éditions Volumiques, Bertrand Duplat a aussi été le co-fondateur du studio de création industrielle Absolut Design en 1990 et de Virtools en 1993 : « société créatrice de l’outil éponyme de création visuelle d’interactivité de gameplay en 3D et inventeur de son interface graphique... »

-  15h00 : Discussion

Quels objets les machines d’écriture électroniques et numériques façonnent-ils, et pour quelles lectures ? Comment existent et en quoi consistent les écrits du numérique ? Comment s’inscrivent-ils sur ces objets techniques et y restent-ils ? En quoi design, typographie, graphisme et programme informatique font-ils l’édition à venir ? Dans quelle(s) interaction(s) et hybridation(s) entre les langages et les medias ?

Des présentations et un échange entre les « fabricants » de la création éditoriale numérique présents : Pierre Ménard, Bertrand Duplat, Loïc Sander, typographe et designer graphique ...

Loïc Sander est graphiste, typographe et dessinateur de caractères, installé à Strasbourg. Attaché aux formes de la lettre, du mot et du texte, qu’il s’agisse de les concevoir, de les étudier ou de les composer, il concentre ses efforts dans la création éditoriale, et plus spécifiquement l’édition numérique sur iPad depuis 2011.

Et un regard historique et théorique avec Emmanuel Guez, théoricien et écrivain du web, il a dirigé le numéro de la revue MCD consacré aux Machines d’écriture, d’après le titre de N.K Hayles : Writing machines.

Emmanuel Guez est actuellement chargé de mission master et recherche ainsi que du projet de la nouvelle Ecole d’Art Supérieure d’Avignon. Au Centre National des Écritures du Spectacle de la Chartreuse il était chargé du programme des Sondes, un projet explorant les effets des écritures numériques sur le spectacle vivant (2009-2012).
D’un point de vue artistique, il est l’auteur de plusieurs œuvres participatives et collaboratives en ligne.
Il tient le blog : http://writingmachines.org/

-  16h00 : Conclusions

-  16h30 : Perspectives, préfigurations
Séance de propositions d’aspects, thèmes, formats à développer pour de prochains rendez-vous publics et professionnels des Ecrits du numérique

Modération : Colette Tron


-----

Organisateurs : Alphabetville et La Marelle vila des auteurs, avec l’ARL PACA et la DRAC PACA, et le soutien technique de Système Friche Théâtre
Direction du programme : Colette Tron (Alphabetville), en concertation avec Pascal Jourdana (ADAAL/ La Marelle) et l’ARL

Lieu : Friche Belle de Mai, Marseille
Date : 23 novembre 2012
Horaires : 10h00-12h30 / 14h00-17h00
Salle : Studio

Entrée libre - Tout public

Informations : 04 95 04 96 23
Inscriptions : alphabetville@orange.fr

Possibilité de restauration aux Grandes tables de la Friche.
Renseignements : 04 95 04 95 85


space
<< retour au sommaire