space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Théorie/critique > Rencontres thématiques, séminaires de recherche, événements, résidences > L’art à l’essai > Pascale Cassagnau présente Un pays supplémentaire, ballade - La création contemporaine dans l’architecture des médias - 10/05/2010
space

Pascale Cassagnau présente Un pays supplémentaire, ballade - La création contemporaine dans l’architecture des médias - 10/05/2010
Lundi 10 mai à 18h30, salle du Petit Massalia, Friche La Belle de Mai

 

Un pays supplémentaire, ballade - La création contemporaine dans l’architecture des medias, éditions Beaux-arts de Paris, 2010

(JPG) L’objet de cet essai porte sur la question de la création contemporaine dans l’architecture des médias. La multiplication des canaux de diffusion médiatique et artistique est interrogée au regard de la confrontation entre images autoritaires et images artistiques. L’infiltration des oeuvres dans l’espace des médias comme horizon d’attente constituerait le paysage « postmedium » de l’art contemporain. « Un pays supplémentaire » est la mise en exergue d’un réseau de correspondances entre des oeuvres, des histoires parallèles, des images aux régimes divers. Le corpus iconographique est à son tour librement interprété par l’artiste Aurélien Froment, dont l’oeuvre elle-même interroge les espaces générés par la reproduction. Sous la direction de Pascale Cassagnau, responsable des fonds audiovisuels et nouveaux médias au Centre National des Arts Plastiques.

Pascale Cassagnau est docteur en histoire de l’art et critique d’art. Elle collabore à Art Press. Elle est l’auteur de textes sur Chris Burden, James Coleman, John Baldessari, Pierre Huyghe, Dominique Gonzalez Foerster, Matthieu Laurette. Ses recherches portent sur les nouvelles pratiques cinématographiques, dans leur dialogue croisé avec la création contemporaine.

Présentation suivie d’une conversation avec Sandra Cattini, critique, commissaire d’exposition, conseillère arts plastiques à la DRAC PACA.


space
<< retour au sommaire